2005
Premières prises de vue sur le tatouage japonais, premières inspirations.

2006
Tatouage, Storyboard, Manuscrit. 
Naissance du projet "IREZUMI".

2007
Rencontre du tatoueur "Horisei" Bernard Soufflet.
Initiation aux réseaux des tatoueurs parisiens et à leurs rivalités historiques.
Le soutien du projet "IREZUMI" par Charles Hassler.

2008
Le silence des galeries d'Art. 

2009
Dépôt du 1er dossier pour une demande de subvention par la SCAM (rejeté).

2010 
Rencontre et soutien du projet "IREZUMI" par Raphaëlle Marcadal.
Le projet "IREZUMI" s'appelle désormais "HORIMONO, Ink in the Shell". 
Intégration à l'Agence Photo12 de Valérie-Anne Giscard d'Estaing.
Mutisme des mécènes, des sponsors, des investisseurs, des fondations... 

2011 
Dépôt du 2e dossier pour une demande de subvention par la SCAM (rejeté).
Autofinacement du projet, soutien financier des proches, financement participatif via Ulule. 

2011-Mars
Tsunami et accident nucléaire à Fukushima.

2011-Avril
Départ précipité pour Nishinomiya, soutien de Thierry Wauquier, du tatoueur Shinryu et de la famille Yamane.
Mutisme des galeries et des agences à la présentation des photographies réalisées au Japon.

2011-Octobre
Etonnement à la projection de "IREZUMI", un film subventionné par la SCAM. 

2014
Le Tatouage s'expose au Quai Branly en occultant Bernard Soufflet et les personnalités qui l'entourent.

Aujourd'hui
Le synopsis d'un long métrage fantastique fut élaboré pendant le séjour au Japon. Tout n'a pas été dévoilé à la SCAM.
Affaire à suivre...